Florence Gould, une femme d’influence

Conversation entre Alan Riding et Alain Malraux

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Nous vous invitons à une conversation entre  ALAN RIDING, auteur de « Et la fête continue : la vie culturelle à Paris sous l’Occupation » et de sa pièce, « Chez Florence »,   inspirée par le salon littéraire de Florence Gould sous l’Occupation, et son traducteur ALAIN MALRAUX.

 

Née à San Francisco de parents français, Florence Gould,  fut une personnalité brillante et d’envergure dans le monde culturel parisien pendant quatre décennies, depuis les années de l’occupation allemande jusqu’à sa mort à Cannes en 1983. Elle épousa en1923  Frank Jay Gould, le fils de l’un des hommes les plus riches des Etats-Unis à la fin du 19ème siècle.

Ils vécurent somptueusement sur la Riviera durant les années trente ; jeune et athlétique, Florence Gould jouait au tennis avec Suzanne Lenglen et lança la mode du ski nautique !

Après la défaite, Florence vint s’installer sans son mari  à Paris, y tint  un salon littéraire fréquenté par de grands écrivains et artistes de l’époque, Jouhandeau, Cocteau, Léautaud, Marie Laurencin…. Là se croisaient résistants, collaborateurs et officiers allemands…

A la Libération, elle devint un mécène important de la vie littéraire parisienne.

Depuis sa disparition, la Florence Gould Foundation joue un rôle central dans la promotion des relations culturelles franco-américaines et le soutien du patrimoine.

 

Alan Riding dédicacera son livre à cette occasion

Alan Riding
Alain Malraux

GALERIE