Patrimoine religieux en péril – Sauvegarde et mise en valeur

Conférence mercredi 29 mars - 18H30

Monastère des Augustines au Québec et les bâtiments abbatiaux de Saint-Méen-le-Grand en Bretagne

En partenariat avec la Délégation générale du Québec à Paris

Avec la participation de : la Chambre de Commerce France-Canada, l’Association des femmes canadiennes à Paris, l’Association McGill France, l’Association des Diplômés de l’Université Laval, l’Association Nationale France-Canada, l’Association des Diplômés de l’UQAM, l’Association Française des Diplômés de l’Université de Montréal et de l’Ecole Polytechnique, et du Cercle des Dirigeants d’Entreprises Franco-Québécois

En présence de Madame Line BEAUCHAMP, Déléguée générale du Québec

Entretien entre

Denis ROBITAILLE, Directeur général de la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines

Jean-Claude MENOU, Inspecteur Général du Patrimoine

Au Québec comme en France, l’important patrimoine religieux est en péril.

Des politiques de sauvegarde et de réhabilitation doivent être conduites dans le respect de la vocation de ces lieux.

Denis Robitaille nous présentera l’exemple de restauration et de sauvetage du Monastère des Augustines au Québec.

Le monastère-hôpital de l’Hôtel-Dieu de Québec, fondé au 17ème siècle (1639) par trois religieuses de l’ordre des Augustines parties de Dieppe, fut le premier hôpital en Amérique au nord du Mexique. Onze autres suivirent.

376 ans plus tard, ce monastère restauré ouvre au public, rendant hommage à ces sœurs pionnières en santé et perpétuant leur tradition d’hospitalité.

Sa vision novatrice et contemporaine fait aujourd’hui référence au Québec et au Canada.

Dans cette même problématique de l’enjeu de la conservation du patrimoine culturel et religieux, Jean Claude Menou proposera en parallèle quelques exemples de sauvetage de notre patrimoine religieux en grand danger en France également.

 

 

Réservez en ligne

  1. M.  Mme.
  1. Total: