LA FRANCE ET LES AMÉRIQUES FACE AUX ENJEUX POLAIRES

lundi 7 février - 18h30

LA FRANCE ET LES AMÉRIQUES FACE AUX ENJEUX POLAIRES
Lundi 7 février 2022 à 18h30 – Accueil à partir de 18h
9, avenue Franklin D. Roosevelt – Paris 8ème

La table ronde  a été initiée par Monsieur César Ortiz Sotelo, administrateur de France-Amériques.

Pass sanitaire requis

Dans le sillage du 60ème anniversaire de l’entrée en vigueur du Traité sur l’Antarctique en 2021 et de la prochaine publication de la stratégie polaire de la France, le Cercle France-Amériques organise une table ronde sur les enjeux polaires.

En effet, les pôles cristallisent les défis géopolitiques et climatiques de la planète.

Si, pendant longtemps, les pôles ont été considérés comme des territoires de coopération scientifique internationale où l’intérêt pour les enjeux stratégiques, économiques, politiques et environnementaux des zones Arctique et Antarctique était limité à quelques centaines de spécialistes à l’échelle mondiale, cette époque est révolue : la prise de conscience environnementale et l’accélération de la fonte des glaces en particulier, ont fait des mondes polaires un sujet de l’agenda international, au-delà de la communauté scientifique.

Le processus de changements climatiques majeurs dans les régions polaires aiguise les rivalités pour l’accès aux richesses minières et énergétiques, ainsi que pour les nouvelles routes maritimes dégagées par la fonte de la banquise. Ainsi, serions-nous en transition d’une époque de coopération scientifique vers un temps de rivalités ? Faut-il, au contraire, renforcer la coopération au travers de traités internationaux spécifiques et d’instances de dialogue ?

Que ce soit la France, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, chaque Etat aborde la question polaire avec plus ou moins de distance en fonction de leurs propres enjeux.

En fait, nous sommes tous concernés par l’avenir des pôles.

Cette table ronde évoquera plusieurs aspects des Pôles :

-Le XXIème siècle sera-t-il un siècle polaire ?

-Quel sera le rôle « polaire » de la France, de l’Europe ?

-L’Antarctique, est-elle un espace de paix, dédié à la science ? le restera-t-elle ?

-Quel sera le rôle des pays d’Amérique du Sud ? des USA ? du Canada ?

-Les pôles, sont-ils un bien commun de l’humanité ou un terrain de chasse des puissances du jour ?

-Les autres acteurs que les Amériques et la France : Russie, Chine, Australie, Afrique du Sud, ….

Les panélistes présenteront et échangeront sur ces sujets et répondront aux questions de la salle.

Introduction :                                 

Olivier POIVRE D’ARVOR

Président du musée national de la marine depuis 2014, écrivain,  Olivier Poivre d’Arvor a en tant que diplomate servi en Egypte, Tchécoslovaquie ainsi qu’au Royaume-Uni. Directeur de la radio France Culture, il a également exercé de nombreuses fonctions dans le domaine culturel.

Après avoir  été ambassadeur à Tunis de 2016 à 2020, il a été nommé ambassadeur pour les pôles et les enjeux maritimes en décembre 2020.

 

Conférenciers :

    Anne CHOQUET

Anne Choquet est enseignante chercheure en droit à l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM), Université de Bretagne Occidentale, au sein de l’Unité Mixte de Recherche AMURE. Après avoir soutenu une thèse de doctorat en 2003 sur la protection de l’environnement en Antarctique, Anne Choquet poursuit ses travaux de recherche principalement en droit des régions polaires (Antarctique et Arctique). Elle a, en la matière, écrit de nombreux articles académiques portant tant sur la protection de l’environnement que sur la gestion des activités humaines (notamment gouvernance, tourisme, exploitation des ressources minérales et biologiques). Parmi ses publications de 2021, un ouvrage coécrit avec deux autres enseignants-chercheurs Frédéric Lasserre et Camille Escudé-Joffres : Géopolitiques des pôles, vers une appropriation des espaces polaires ?  (éd. Cavalier Bleu).
Par ailleurs, elle est vice-présidente du Comité National Français des Recherches Arctiques et Antarctiques (CNFRA) et vice-présidente du Comité Bretagne Occidentale de l’Institut Français de la Mer (IFM).
Anne Choquet participe depuis 2001 aux travaux de la Réunion consultative du Traité sur l’Antarctique au sein de la délégation de la France. Elle est également membre du Groupe De Recherche (GDR) AREES « Arctique : Enjeux pour l’Environnement et les Sociétés »

 

 Mikaa MERED

Chercheur spécialiste des marchés et de la géopolitique de l’Arctique et de l’Antarctique, Mikaa Mered est secrétaire général de la Chaire Outre-Mer de Sciences Po et enseignant en géopolitique des Pôles à Sciences Po, l’École de guerre et HEC Paris. Il est également administrateur du Fonds de dotation Paul-Émile Victor, président du Cluster Polaire Français et fut en 2021 directeur exécutif de la Saison culturelle et éducative nationale « 2021, l’Été polaire ». En 2019, il a publié le premier double-dictionnaire stratégique francophone sur les Pôles : « Les Mondes polaires » (PUF, 528 pp.). En 2022, il publiera deux ouvrages sur ses autres thèmes de recherche liés aux Pôles : la géopolitique de l’hydrogène et les Outre-mer.

 

 Miguel SALAZAR

Miguel Salazar s’est consacré à la formation universitaire en sciences humaines et sociales et mène des recherches en relations internationales selon une approche interdisciplinaire. Il est chercheur associé au Centre d’Études Hémisphériques et Polaires au Chili. Ses principaux champs de recherche sont les régions polaires et leurs conjonctures historiques, politiques et organisationnelles. Actuellement, il développe une thèse sur l’incidence politique de l’action non-étatique au sein du Système du Traité sur l’Antarctique à Sciences Po Paris.

 

 Florian VIDAL

Florian Vidal est chercheur au Centre Russie/NEI à l’Ifri. Titulaire d’un doctorat en sciences politiques (Université Paris Descartes), ses travaux portent sur les dynamiques régionales en Arctique, les ressources et la gouvernance de l’Anthropocène. Il est également chercheur associé au laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain (Université de Paris) et enseigne à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr. Il est l’auteur de “Regional Governance: The Case of the Barents Region” (in M. Finger, G. Rekvig (eds.), Global Arctic: Introduction to the Multifaceted Dynamics of the Arctic, Springer, 2022).

 

Témoignage d’un reporter :

 Stéphane DUGAST

 

Reporter, auteur, réalisateur et chroniqueur, Stéphane Dugast multiplie depuis l’an 2000 les enquêtes et les tournages sous toutes les latitudes avec un goût prononcé pour les mondes marins et les embarquements en tous genres.  Il collabore à différents titres de la presse magazine, dont Le Figaro Magazine. Il réalise également des films documentaires pour la télévision, dont France 3, TV5 Monde ou Ushuaia TV. Il est l’auteur aussi de nombreux ouvrages parus en librairie dont Polar Circus (Éditions Pocket) ou à paraitre à l’automne 2021 : Vélo ! (Éditions Glénat) et L’Atlas des Grandes Découvertes (Éditions Autrement). Stéphane Dugast est depuis 2015 le secrétaire général de la Société des explorateurs français.

Modérateur :

    César ORTIZ SOTELO

Ancien Deputy Director de la Direction des Relations Internationales d’Engie, il a travaillé au cours de sa carrière dans les domaines de l’énergie et des infrastructures, pour de grands groupes internationaux (Shell, Alstom et Engie) au Japon, Brunei, Mexique, Pérou, Belgique Royaume Uni et en France. Actuellement il dirige Hallcross Partners, un cabinet de conseil spécialisé sur la transition énergétique et le règlement amiable des différends. Il est également co-fondateur de la startup ZeroCC, consacrée à la compensation carbone.

Il est membre du Conseil d’Administration de France-Amériques.

 

Réservez en ligne

  1. M.  Mme.