Sur les traces de Henry Morton Stanley…l’Américain

En partenariat avec l'Académie des Sciences d'Outre-Mer

Intervenant Jacques Marzac

Le monde entier connait ce journaliste et explorateur Henry Stanley, qui en 1871 retrouvait le     Dr Livingstone, missionnaire disparu en Afrique.

Jacques Marzac va nous conter la vie hors du commun de ce jeune Gallois, né John Rowlands, devenu l’américain Henry Morton Stanley, ayant participé à la guerre de Sécession à 21 ans, journaliste au New- York Herald tribune, ayant exploré l’Afrique sous la bannière étoilée, y résolvant les énigmes millénaires des sources du Nil et du Congo.

S’il fut accueilli triomphalement à Paris à l’Ambassade des Etats-Unis, la gentry, la Société de Géographie et la presse britannique se déchaînèrent contre lui.

Les archives récemment acquises par la Fondation du Roi Beaudouin permettent d’éclairer le parcours de cet homme exceptionnel et audacieux et invitent à une lecture plus équitable de sa vie.

Jacques Marzac signera son ouvrage « Stanley et les femmes de sa vie » – Editions « La Découvrance »

 

GALERIE